Archive | juin, 2013

Le boulevard Victor Hugo à Nice connecté à l’Internet des objets

18 Juin

Hier a eu lieu à Nice l’inauguration d’un boulevard connecté grâce à l’Internet des objets, initiative emmenée par la Métropole Nice Côte d’Azur, la ville de Nice, la SEMIACS et Cisco. Le boulevard Victor Hugo, situé dans un quartier huppé de la ville à 10 minutes de la promenade des anglais, a été équipé d’un réseau de communication intelligent basé sur le Wi-Fi et sur 200 capteurs, installés en haut des lampadaires, dans la chaussée, sur des containers afin de collecter en temps réel des données relatives à la mobilité en général (circulation, parking…), l’éclairage public, la propreté et la qualité environnementale.
Nice devient ainsi pour Cisco un véritable laboratoire à ciel ouvert de l’Internet des objets appliqué à la gestion urbaine. Sur la plate-forme multiservices développée par le fabricant, les données collectées seront traitées et redistribuées via des services numériques existants ou à inventer. La ville de Nice a aussi choisi de rendre publiques ces données afin de favoriser la création de nouveaux services innovants dans les domaines de la circulation, l’éclairage, la gestion des déchets, l’environnement, le commerce et la vie quotidienne.
Cette expérimentation va durer un an et l’objectif de Cisco est évidemment de transformer l’essai et d’attirer vers cet Internet des objets de nouvelles villes à la recherche de solutions de gestion urbaine optimisées.
BoulevardConnectÇ_Parking

Publicités

Zero Email : déploiement en bonne voie

4 Juin

L’initiative Zero Email est l’un des projets de transformation clés de la SSII Atos. Elle a été lancée en février 2011 dans le cadre du programme Wellbeing@Work. Initié par Thierry Breton, le PDG d’Atos, celui-ci a pour but, à travers des projets tels que le télétravail, Zero Email ou le Bring Your Own Device, d’améliorer l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle des collaborateurs d’Atos.
Zéro Email consiste à mettre en place par anticipation au regard des évolutions technologiques un environnement de travail basé sur les nouvelles technologies de communication d’entreprise en reconcevant le système de collaboration et d’échange d’informations en priorité autour des réseaux sociaux, dont les potentialités et les bénéfices en termes d’efficacité et de qualité de l’environnement de travail dépassent très largement ceux de l’e-mail.
Atos est en bonne voie pour faire évoluer son organisation à partir de début 2014 vers un environnement de travail collaboratif qui ne sera plus basé sur l’e-mail. Le déploiement de son réseau social et son intégration avec les autres applications est en cours et l’adoption par les collaborateurs et se fait à un rythme soutenu. A l’heure actuelle, environ 45 000 collaborateurs sont membres actifs du nouvel environnement de travail basé sur blueKiwi, outil de collaboration et de réseau social d’Atos. Les membres les plus engagés n’utilisent déjà plus les e-mails internes mais collaborent via blueKiwi, ce qui leur permet de travailler mieux et d’une manière plus agréable et efficace. 

illustration_Share