Misericordia, la belle histoire d’une marque de mode péruvienne

22 Fév

L’aventure Misericordia commence en 2003 au Pérou, quand le designer français Aurelyen et un de ses amis créent le projet Misericordia, qui allie engagement social et création artistique, en ouvrant un atelier de couture à Lima. Misericordia devient la première marque de vêtements péruvienne présente sur la scène internationale de la mode. Les vêtements sont produits dans l’atelier de Lima par une jeune équipe de couturiers venant de quartiers populaires.

L'équipe de l'atelier à Lima

En 2006, Misericordia poursuit sa métamorphose au cœur de la capitale, dans le district de Lince en rassemblant toute son équipe dans un ample laboratoire de création et de production, La Cabaña de Alta Costura Misericordia. En 2008, Misericordia ouvre sa boutique sur Internet. Depuis la même année, Misericordia confectionne chaque saison une ligne spéciale pour Kris Van Assche, le designer de Dior Homme, construite autour des dessins d’Aurelyen.

Les créations de Misericordia sont aujourd’hui diffusées dans plus de cent concept stores à travers le monde tels que Colette, Le 66 à Paris, Le Bon Marché, Isetan à Tokyo, Leform à Moscou ou encore la chaîne haut de gamme Harvey Nichols. Présente dans plus de 20 pays, la marque péruvienne a vu ses ventes du printemps-été 2012 augmenter de 30% par rapport à la saison précédente. La boutique en ligne ne cesse, elle, de voir son chiffre d’affaires croître : il a a enregistré une hausse de 15 % entre 2010 et 2011.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :