Le festival NewImages se dévoile

15 Mar

NewImages, premier festival international dédié à la création numérique et aux mondes virtuels, est né en janvier dernier de l’alliance entre le Paris Virtual Film (festival créé en 2016 par le Forum des Images) et I Love Transmedia, créé en 2011. Produit par le Forum des images, NewImages va célébrer du 4 au 8 avril la formidable vitalité de la création digitale sous toutes ses formes et à l’œuvre aux quatre coins du monde : réalisations en VR et en réalité mixte, spectacle d’hologrammes, films interactifs et jeux vidéo, séries digitales et créations de YouTubers, applications innovantes en 360°, cinéma de science-fiction… Par ailleurs, NewImages développe un volet professionnel qui réunit les 5 et 6 avril plus d’une cinquantaine d’experts et créateurs du monde entier de la production numérique et virtuelle.

Publicités

L’Entreprise du Futur tisse sa toile

9 Jan

Lancé voilà deux ans à Lyon par le groupe Visiativ, le congrès qui cible les ETI et les PME, a réuni plus de 1300 dirigeants en 2016, plus de 3000 en 2017, et il attend pour sa troisième édition le 18 janvier prochain plus de 4000 participants : 3500 PME et ETI, 300 start up et 200 grandes entreprises et centres de recherche.
Si 70% des visiteurs sont encore issus du secteur de l’industrie, principal champ d’intervention de Visiativ, l’événement a assis sa notoriété en dehors des frontières du département Auverne Rhône-Alpes puisque cette année 65% des participants viendront d’autres régions françaises.
Parmi les nouveautés de l’édition 2018, un village d’expérience immersives conçu avec 40 partenaires pour découvrir le futur du management, des nouvelles technologies, du retail et de l’industrie. L’entreprise du Futur répond clairement à un besoin d’information des ETI et PME sur les tendances de l’innovation en entreprise. Alors à quand une version parisienne ?

Les Diversidays pour repérer les talents « cachés »

10 Nov

L’écosystème actuel des start up et de l’entreprenariat ne reflète pas vraiment la diversité de talents présents dans notre pays. C’est pourquoi, Anthony Babkine, directeur général adjoint de TBWA Corporate et Mounira Hamdi, consultante en marketing digital lancent avec différents partenaires les Diversidays, un événement qui vise à faire valoir de nouveaux modèles de réussite et des initiatives inspirantes issus de la diversité et liés​ ​au​ ​​ ​numérique​ ​et​ ​à​ ​l’entrepreneuriat. Le​ ​numérique​ leur semble en effet être un ​ ​accélérateur​ ​d’inclusion​ ​sociale,​ ​ethnique​ ​et​ ​culturelle . « ​La société ne manque pourtant pas de talents issus de la diversité mais ils ne sont peut-être pas encore suffisamment visibles. L’ambition des Diversidays est justement de pouvoir servir d’accélérateur de visibilité pour éveiller les consciences des décideurs », affirme Mounira Hamdi.
Avec sa première édition le lundi 27 novembre au Théâtre de l’Européen, Diversidays entend réunir et inspirer les acteurs de l’économie œuvrant sur les chantiers de la diversité et du numérique. L’objectif est de mettre en lumière huit personnalités méconnues et de valoriser ces talents issus de la diversité ethnique, sociale ou culturelle et portés par des initiatives numériques. Sélectionnés par le comité de bienveillance de Diversidays, chacun aura 10 minutes de keynote pour partager son regard sur le monde, son parcours et ses actions en faveur de l’emploi, l’éducation, l’innovation ou encore la culture.

Cardiologs lève 6,4 millions de dollars

5 Oct

La start up parisienne Cardiologs Technologies, qui a développé une solution d’analyse d’électrocardiogramme par intelligence artificielle en mode cloud, annonce une levée de fonds de 6,4 millions de dollars auprès d’un syndicat de fonds de capital risque en sciences de la vie et digital composé d’Idinvest, ISAI, Kurma Partners et Partech Ventures et avec une nouvelle prise de participation du fonds Ambition Amorçage Angels géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir. C’est la deuxième levée de fonds de la start up, créée en 2014, après celle de 1,4 million de dollars effectuée en décembre 2015 auprès de Seed, de la BPI et de business angels.
Elle va permettre à Cardilogs d’accélérer le développement commercial de sa plate-forme d’analyse d’électrocardiogrammes aux Etats- Unis et en Europe. « L’analyse et la génération de rapport d’ECG ambulatoires est un processus laborieux, qui peut impliquer un retard dans le diagnostic de troubles du rythme cardiaque, explique Yann Fleureau, co-fondateur et CEO de Cardiologs.
L’algorithme de Cardiologs a été entraîné à reconnaître des patterns dans l’information cardiaque pour permettre une détection rapide et précise de troubles cardiovasculaires, d’une façon similaire à l’expérience d’un cardiologue ». Les co-fondateurs de Cardiolog Yann Fleureau et Jia Li sont issus de l’Ecole Polytechnique, et le troisième cofondateur, Pierre Taboulet, est cardiologue.

E-commerce : les PME tirent leur épingle du jeu

18 Sep

Oxatis, fournisseur de solutions de e-commerce en mode cloud pour PME et TPE (plus de 10 000 clients), a réalisé une étude sur les performances de petites et moyennes entreprises dans le commerce électronique après d’un échantillon de 2 000 sites de PME dont le chiffre d’affaires annuel est compris entre 40 000 et 10 millions d’euros.
Selon cette étude, 22% des sites ont d’excellentes performances, 61% des performances satisfaisantes ou bonnes et seuls 17% affichent des résultats insuffisants. A l’origine du succès, il y a souvent des positionnements de niche face à des poids lourds du commerce qui se différencient plutôt par les prix que l’offre. Les secteurs e-commerce les plus performants chez les PME : informatique-électronique, puis santé-beauté-bien-être et alimentation-boisson.
Marc Schillaci, le patron de Oxatis le souligne, les facteurs clés de réussite sont aujourd’hui le mobile, devenu un canal de vente privilégié, le marketing viral via les réseaux sociaux, les stratégies de fidélisation et enfin, le développement à l’international.

La Maison Lascours à Toulouse est l’un des clients d’Oxatis

People&baby met en scène la crèche de demain

12 Sep

La société, qui gère quelque 300 crèches dans l’Hexagone, présente dans sa nouvelle crèche de la rue Charlot en plein coeur de Paris, une exposition « Crèche génération durable 4.0 ». Elus, directrices des crèches, partenaires, fournisseurs, parents, professionnels de la petite enfance… peuvent y découvrir jusqu’au 25 septembre prochain la démarche et les innovations écoresponsables de people&baby ainsi que des innovations IoT qui pourraient équiper dans l’avenir les établissements de la petite enfance.
Parmi les produits IoT, une tétine connectée qui prend la température du bébé, des chaussons connectés, un body 4.0 équipé de capteurs et un robot ludo-éducatif. Une grande partie de ces produits ont été découverts par people@baby aux Etats-Unis et en Chine. Les directrices de crèches people&baby sont conviées à l’exposition les 20 et 21 septembre prochains et elles pourront décider d’intégrer l’un ou l’autre de ces produits dans leur budget de fonctionnement et le(s) proposer aux parents des enfants qu’elles accueillent.

SnapEvent, une future licorne ?

28 Août

La start up, créé en juillet 2014 par Maud Arditti et Olivier Lévy, annonce une levée de fonds de 3 millions d’euros pour accélérer son expansion à l’internationale et renforcer son logiciel de yield management grâce au machine learning.
Plate forme d’organisation d’évènements, SnapEvent regroupe plus de 500 lieux d’exemption à Paris, une centaine à Barcelone et bientôt autant à Londres. La société accueille désormais à son capital Leap Ventures, Thierry Petit & David Dayan (Showroom Privé), Cyril Vermeulen (ancien d’auféminin.com), 123 Venture et 50 Partners Capital.
Après un premier tour de table de 300 000 €, la start-up a déjà réussi à organiser des milliers d’événements. Grâce à la performance de sa plateforme, chaque membre de l’équipe peut désormais produire une trentaine d’événements en simultané avec une grande marge de progression grâce au machine learning. Grâce à sa technologie, les clients de SnapEvent sont capables de produire leurs événements complets en moins d’une heure.